http://le-renard-enrage.eu/
  Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres
(La Boétie)

Contre l'absolutisme . Le maître est puissant par ce que l'esclave se soumet .  La première raison de la servitude volontaire est l'habitude
" Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes.  Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire.  D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ?  Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ?  Les pieds dont il foule vos cités ne sont-ils pas aussi les vôtres ?  A-t-il pouvoir sur vous, qui ne soit de vous-mêmes ?  Comment oserait-il vous assaillir, s’il n’était d’intelligence avec vous ?  Quel mal pourrait-il vous faire, si vous n’étiez les receleurs du larron qui vous pille, les complices du meurtrier qui vous tue et les traîtres de vous-mêmes ?  Vous vous affaiblissez afin qu’il soit plus fort, et qu’il vous tienne plus rudement la bride plus courte. Et de tant d’indignités que les bêtes elles-mêmes ne supporteraient pas si elles les sentaient, vous pourriez vous délivrer si vous essayiez, même pas de vous délivrer, seulement de le vouloir."
la pensée radicale mine souterrainement ce spectacle où la misère existentielle est érigée en vertu, l'action en est sa libération